Henri Pescarolo : « Non, l’écologie n’a pas sa place dans le sport automobile »