Richard Hammond : « Depuis mon accident, je ne dépasse plus les 400 km/h »